Ligne éditoriale

1. Bref historique
2. Structure
3. Indépendance et neutralité éditoriale
4. Publications choisies
5. Rigueur scientifique et vulgarisation claire
6. Fonctionnement interne
7. Équipe
8. À propos des traductions
9. Droits d’auteur

1. Bref historique

L’histoire de Papier-Mâché a commencé en 2017 avec l’idée d’un site permettant, en français, de comprendre les publications scientifiques de toutes les disciplines, de manière accessible et abordable pour toutes celles et ceux souhaitant des sources fiables.

Cette idée s’est concrétisée en septembre 2019 lors de la découverte des sites anglophones basés sur le modèle des ScienceBites (voir plus bas) et de discussions avec quelques-uns de leurs membres fondateurs. Ces sites, indépendants et organisés par spécialité scientifique, ont la particularité de vulgariser des publications scientifiques à travers des articles rédigés, relus et révisés par de jeunes chercheuses et chercheurs du domaine.

S’inspirant fortement de cette particularité originale, associée à des exigences et envies distinctes, Papier-Mâché a vu le jour en février 2020 avec une identité et une ligne éditoriale propres [1].

2. Structure

Papier-Mâché est une association à but non lucratif loi 1901. Statuts téléchargeables.

3. Indépendance et neutralité éditoriale

Papier-Mâché n’est pas le lieu d’opinions personnelles mais au contraire de la contextualisation des questionnements scientifiques et de la mise en perspective des résultats et conclusions. Nous apportons un soin particulier à l’explication de la méthodologie employée. L’objectif est que toute personne puisse se forger sa propre opinion au plus près des travaux scientifiques et des connaissances actuelles. 

Écrire ou réviser un article pour Papier-Mâché est aussi l’occasion pour les personnes de formation scientifique :

  • de s’initier ou se perfectionner à l’exercice de la vulgarisation écrite ;
  • de se former à l’édition scientifique ;
  • d’échanger avec des scientifiques de sa thématique de recherche ;
  • de découvrir et échanger avec des scientifiques d’autres disciplines.

Nous sommes intéressés pour travailler en partenariat avec des masters, unités d’enseignements ou institutions de recherche. Pour autant, nous affirmons l’indépendance éditoriale de Papier-Mâché : nous ne publions que des articles qui respectent notre ligne éditoriale, et en absence de tout conflit d’intérêt.

4. Publications choisies

Chaque article de Papier-Mâché se concentre sur une seule publication. 

Nous souhaitons éviter tout sensationnalisme et mise en avant systématique de sujets à la mode ou de journaux très cotés. La publication est choisie par l’autrice ou l’auteur, qu’elle soit récente ou non, en accès libre ou non, quel que soit le facteur d’impact du journal. Elle est ensuite validée par le comité de rédaction. Afin de garantir l’impartialité de la production éditoriale, l’autrice/auteur ne peut pas choisir une de ses propres publications.

Les publications présentées par Papier-Mâché doivent respecter certaines conditions :

  • être publiées ou en cours de publication dans un journal à comité de lecture. Les prépublications (preprints) ne sont pas acceptées car à ce stade, elles n’ont pas encore été soumises au processus de révision par les pairs ;
  • ne pas provenir d’une revue prédatrice (voir ici ou ici).

Plus d’informations sur le système de publication sur cette page.

5. Rigueur scientifique et vulgarisation claire

Chaque publication est vulgarisée par une personne ayant de l’expérience en recherche scientifique dans le domaine concerné et une bonne connaissance du système de publication.

Deux relectures se succèdent ensuite :

  • une révision scientifique par les pairs — c’est-à-dire par des spécialistes du sujet — qui vérifie la rigueur scientifique, la fidélité à la publication, les données, la mise en contexte et la distanciation ;
  • une révision de style et de forme, par des scientifiques non spécialistes du sujet, qui assure une vulgarisation agréable et appropriée aux deux niveaux de lecture.
Schéma expliquant le principe de Papier-Mâché. À gauche il y a un schéma de publication scientifique. Une flèche numérotée 1 amène à une page de brouillon au centre de l'image. Une flèche numérotée 2 amène au schéma de droite qui montre 2 pages.
La publication scientifique est d’abord vulgarisée par une personne ayant l’expérience de la recherche (1). Cette version est ensuite relue et révisée, tant au niveau de son contenu que de sa forme, par d’autres scientifiques (2) (papiers mâchés et traductions). À la fin du processus, deux niveaux de lecture sont disponibles par publication initiale (hors traductions, voir plus bas).

Cette vulgarisation par les pairs permet de limiter d’éventuelles erreurs dans les articles. Pour autant, cela arrive à tout le monde de se tromper, d’écrire une maladresse ou de ne pas remarquer une boulette. L’équipe éditoriale, les autrices et les auteurs sont ouverts aux remarques et à la discussion, et corrigeront dans la bonne humeur toute erreur qui serait signalée de manière respectueuse.

6. Fonctionnement interne

L’autrice/auteur d’un article doit avoir une expérience de la recherche d’au moins plusieurs mois dans la discipline concernée, et nécessairement dans la spécialité pour ses premiers articles (exemple de distinction discipline/spécialité : mathématiques/théorie des nombres). Cette expérience doit être soit récente, soit récemment exploitée (profession, loisir).

L’article — sous ses deux niveaux de lecture — est ensuite relu et révisé selon deux processus distincts.

Une première relecture spécialiste se focalise sur le contenu scientifique. Elle est réalisée par au moins une personne spécialiste du sujet, qui possède également une expérience de la recherche dans la spécialité concernée.

Une seconde relecture, non-spécialiste, s’assure que la forme, le style et le niveau de l’article sont adaptés.

La combinaison auteur/relecteurs est formée pour optimiser le niveau de connaissance de la recherche scientifique : par exemple, si l’auteur ou l’autrice n’a fait qu’un court stage de recherche de master, la relecture sera réalisée par des personnes ayant une expérience confirmée. Pour toute question sur le fonctionnement, n’hésitez pas à nous écrire à papiermache[at]zaclys.net.

Nous encourageons les autrices et auteurs à utiliser une écriture non genrée : termes neutres ou génériques, pronoms épicènes, accord de proximité, double flexion, etc.

7. Équipe

© Nicolas Comte
Tous droits réservés

Pour connaître l’ensemble des personnes de l’équipe de Papier-Mâché ainsi que les autrices, auteurs, relectrices et relecteurs, c’est ici

Le logo de Papier-Mâché a été dessiné par Nicolas Comte, ingénieur recherche & développement à l’Inria.

8. À propos des traductions

Vous trouverez également des traductions d’articles provenant des sites Chembites, Envirobites, Oceanbites, Oncobites, Particlebites, PERbites, Softbites et Statsbites. Nous remercions vivement les autrices et auteurs pour leur accord et leur enthousiasme. Les articles de ces sites n’ont pas été conçus selon les mêmes critères que ceux de Papier-Mâché. Chacun ne propose qu’un seul niveau de lecture, de difficulté variable, que nous avons choisi de représenter du plus simple au plus ardu :

9. Droits d’auteur

  • Chaque traduction a été réalisée avec l’accord de l’autrice ou auteur de l’article original ainsi que du site qui l’héberge. Son contenu en français est donc soumis aux droits d’auteurs de la traductrice ou du traducteur, de Papier-Mâché, ainsi que de l’autrice ou auteur original et du site qui l’héberge. Pour toute demande, rapprochez-vous d’abord du site anglophone concerné avant de revenir vers nous.

  • Les autres contenus de Papier-Mâché (pages et papiers mâchés) sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International. L’attribution concerne à la fois le nom de Papier-Mâché et celui de l’autrice ou auteur concerné.

    Creative Commons License

Si vous souhaitez republier l’un de nos contenus, veuillez suivre les règles de republication précisées sur cette page.

Les images ou illustrations qui ne sont pas directement créées par les autrices ou auteurs des articles sont soit libres d’usage (domaine public ou sous licence compatible) soit diffusées après avoir obtenu l’accord du ou de la propriétaire. Dans le cas des publications scientifiques non libres d’usage, cela signifie que nous avons l’accord de l’éditeur. Lorsque nous avons l’autorisation du propriétaire/éditeur, c’est explicitement précisé en légende.


[1] La ligne éditoriale complète et à jour peut vous être envoyée, sur demande par mail à papiermache[at]zaclys.net


Texte et images, à l’exception des images soumises à droits d’auteurs différents : voir au cas par cas en légende.