Biologie

Les articles de biologie sont classés par thème. Si vous cherchez un sujet en particulier, vous pouvez utiliser le moteur de recherche.

Crédits. Bioinformatique : Amy Taylor/flickr/CC BY-NC-SA 2.0 ; Biologie cellulaire : Torsten Wittmann-University of California-San Francisco/flickr/CC BY-NC 2.0 ; Biologie végétale : Eckhard Völcker/flickr/CC BY-NC-SA 2.0 ; Comportement animal : Logan C. J., PeerJ, 2016/CC BY 4.0 ; Évolution : Kress-Bennett J., et al., PLOS One, 2016/CC BY 4.0 ; Génétique & Épigénétique : Nietoropeza/flickr/CC BY-NC 2.0 ; Immunologie : NIH NIAID/flickr/CC BY 2.0 ; Microbiologie : NIH NIAID/flickr/CC BY 2.0 ; Neurobiologie : I. Williams-NICHHD/flickr ; Oncologie : Rita Elena Serda-National Cancer Institute-NIH/flickr/CC BY-NC 2.0.

Tous les articles en Biologie

Wololo ! Les cellules traîtresses au service du papillomavirus

Dans leur article paru en 2009, des chercheurs de l’université de São Paulo ont montré que les tumeurs causées par des protéines d’un papillomavirus avaient la capacité d’empêcher le système immunitaire de lutter efficacement contre la tumeur En effet, à l’image des prêtres du jeu vidéo Age of Empire, certaines tumeurs sont capables de convertir les cellules immunitaires et de les transformer en traîtresses capables de saboter les efforts du système immunitaire ! Ces résultats constituent une étape de plus dans la compréhension des mécanismes par lesquels les cellules cancéreuses échappent à la surveillance de notre système immunitaire.

Un nouveau suspect dans la recherche de la cause des cancers

Bien que les chercheurs aient progressé vers la compréhension de la cause des cancers, ils ont aussi, par leurs avancées, rendu le paysage plus complexe. En effet, les recherches sur le génome humain ont donné naissance à de vastes bases de données qui, sans une analyse rigoureuse, rendent la probabilité de trouver une cause au cancer ardue. En 2018, un groupe de chercheurs chinois a révélé qu’il était à la hauteur de cette tâche.

Traduction

La cellule Peter Parker

Les cellules peuvent exercer des forces sur leur environnement, par le biais des adhérences focales. Bien qu’il soit possible de mesurer ces forces à l’extérieur de la cellule, il est beaucoup plus difficile de comprendre ce qu’il se passe à l’intérieur de la cellule. L’accès à ces forces internes est le défi que C. Grasshoff et ses collègues ont relevé dans leur article de 2010.

Traduction