Dual Version

Thérapie contre les allergies alimentaires : un cocktail de bactéries rétablit l’équilibre dans la Force

Notre organisme contient au moins autant de bactéries que de cellules humaines. Alors que l’on commence à peine à entrevoir l’étendue de l’influence du microbiote sur notre santé, son potentiel thérapeutique semble déjà immense. Dans un contexte foisonnant d’explorations de ces propriétés à visée médicale, la publication d’Azza Abdel-Gadir et ses collègues parue en 2019 présente un cocktail de bactéries permettant de protéger des souris d’une allergie alimentaire grave. Comment ? En empêchant une population cellulaire qui prône la tolérance immunitaire de se détourner vers le côté obscur de la Force.

Premiers indices de la formation de planètes autour d’une étoile dévoilés par ALMA

Depuis les années 90, les astronomes ont découvert plus de 4 700 planètes en dehors du Système Solaire. Comment toutes ces planètes se forment-elles ? Pour comprendre leurs conditions de formation, les astronomes de la collaboration internationale ALMA ont obtenu une image du disque de poussière entourant la jeune étoile en formation HL Tauri. Ils y ont découvert une surprenante succession d’anneaux sombres et lumineux. Les anneaux sombres indiqueraient la présence de planètes géantes en formation : ce sont les premiers indices de la formation de planètes dans un disque.

La découverte de l’ARN messager ou comment bien formuler le titre d’un article scientifique.

Dans les années 50 et 60, un vent de renouveau commence doucement à souffler sur la société engoncée de l’après-guerre. La brise, d’abord légère, deviendra ouragan et emportera tout sur son passage. Dans la littérature et les arts, la génération Beat pose les bases de ce qui deviendra la contre-culture. Au même moment, la biologie moléculaire vit son âge d’or. Au milieu de cette extraordinaire émulation, des chercheurs unissent leurs efforts pour repousser les limites de la connaissance et posent les fondations, toujours solides, d’une nouvelle discipline. En 1961, une publication fait date par l’importance du résultat et la beauté de la démarche expérimentale. Sydney Brenner, François Jacob et Matthew Meselson vont démontrer l’existence d’une molécule indispensable à l’expression génétique, l’ARN messager.

Le QR code moléculaire : un tag nanométrique élaboré et décodé avec les outils de la chimie

Une équipe de l’université de Gand, en Belgique, a développé une méthode pour encoder un QR code dans des polymères synthétiques. Une simple analyse chimique, dont les résultats sont lus par un programme, permet de restituer l’image du « tag » bien connu. Ces résultats ouvrent la voie vers une utilisation appliquée de ces polymères à très haute définition.

Le confinement 2.0 : comment la localisation de certaines molécules impacte la capacité des cellules à communiquer

Le calcium, c’est bon pour les os mais aussi pour nos cellules. En effet, il permet à ces dernières de communiquer. Thillaiappan et ses collègues utilisent des techniques à très haute résolution spatiale pour montrer que les molécules qui sont à l’origine des signaux calcium sont… confinées ! Rien à voir avec la pandémie : il semble qu’ici le confinement leur permet en fait de communiquer de manière plus efficace !

Contrôler la lumière grâce aux sciences physiques et numériques

Si la lumière peut nous intriguer et nous captiver, voire même nous faire rêver, les physiciens cherchent depuis des années à la contrôler. Utilisée pour transporter de l’information, convertie pour devenir de l’électricité ou encore manipulée pour rendre des objets presque invisibles, la lumière est en effet de mieux en mieux comprise et utilisée pour répondre à des besoins technologiques précis. En 2006, Gondarenko et ses collègues utilisent une méthode numérique d’optimisation, inspirée de l’évolution biologique des populations, pour rechercher un composant optique permettant de concentrer la lumière dans un espace très restreint.

L’eau se dégaze ! En quête de la recette de la production de méthane aquatique

Si vous deviez citer les plus importantes sources de méthane, que répondriez-vous ? La première chose qui nous vient en tête est bien souvent les vaches. Mais saviez-vous que près de 40 % des émissions proviennent des lacs, marais et rivières ? La putréfaction des plantes dans ces milieux participe grandement à la production de ce puissant gaz à effet de serre. C’est d’ailleurs comme cela que le méthane a été découvert ! La production aquatique de méthane a de nombreux secrets à révéler, découvrez-en quelques-uns grâce à cet article.

Voyage aux origines des Eucaryotes

Vous vous êtes peut-être déjà demandé où et quand était apparue l’espèce humaine. Qui de l’œuf ou de la poule était venu en premier. Mais vous êtes-vous déjà demandé comment la première cellule complexe, c’est-à-dire avec un noyau, était apparue sur Terre ? La question de l’apparition des Eucaryotes n’est toujours pas résolue et fait débat parmi les scientifiques. Toutefois, une récente étude met en lumière un microorganisme et des processus encore mal compris jusqu’alors qui pourraient bien nous permettre d’y voir plus clair et de répondre enfin à cette question.

Vieillissement et perte de repères spatiaux : les cellules de grille mises en examen

À l’ère du smartphone et du GPS, nous avons tendance à prendre pour acquis nos capacités d’orientation dans l’espace. Que se passe-t-il cependant quand ces dernières nous font défaut ? Au cours du vieillissement sain, des déficits de navigation spatiale apparaissent et impactent de manière délétère l’autonomie et la mobilité des personnes âgées. Les bases neurobiologiques d’un tel déclin restent largement inexplorées. Une équipe de chercheurs a mis en lumière le rôle potentiel des cellules de grille : ces cellules du cortex entorhinal qui cartographient notre environnement pourraient être modifiées avec l’âge.

Construisons un générateur d’eau oxygénée !

L’eau oxygénée (ou peroxyde d’hydrogène) est un produit très utile pour ses propriétés antibactériennes et nettoyantes. Il entre dans la conception des gels hydroalcooliques recommandée par l’OMS, particulièrement utiles en temps de pandémie. C’est un produit explosif, ce qui rend sa production, son stockage et son transport dangereux. Le papier présenté ici propose d’en fabriquer par injection d’un courant électrique dans de l’eau, pour générer le peroxyde de manière contrôlée.